Vous êtes ici : École maternelle » Les 24 heures de la maternelle » 1ère édition

Les 24 heures de la maternelle - 1ère édition

Les 22 et 23 novembre 2012, la première édition des « 24h de la maternelle » sur la thématique « Jouer ? Est-ce bien raisonnable ? » se déroulera dans toutes les classes maternelles des écoles publiques de la Sarthe.

  • Le jeu comme vecteur d'apprentissage
  • Le jeu pour développer la confiance en soi
  • Le jeu pour favoriser le lien avec les familles
Du jeudi 22 novembre à 13h45 jusqu'au vendredi 23 novembre 13h45, toutes les écoles du département seront sollicitées pour développer des actions autour du jeu dans toutes ses dimensions et dans tous les domaines d'activités.

Effectivement, les programmes officiels de l'école maternelle (BO N°3 juin 2008) précisent dans un propos introductif, la nécessite pour l'école maternelle de s'appuyer sur la pratique du jeu (comme « fonction ») et des jeux (avec leurs formes diverses) pour permettre aux enfants d'entrer dans les apprentissages scolaires :
« (...) En répondant aux divers besoins des jeunes enfants qu'elle accueille, l'école maternelle soutient leur développement. Elle élargit leur univers relationnel et leur permet de vivre des situations de jeux, de recherches, de productions libres ou guidées, d'exercices, riches et variés, qui contribuent à enrichir la formation de leur personnalité et leur éveil culturel (...)».

Pour un enfant d'âge préscolaire, jouer est une activité essentielle à son bon développement intellectuel, moteur, sensoriel, social et psycho-affectif qui lui permet de développer sa réflexion, de faire de nouvelles expériences et de s'entraîner à des formulations langagières nouvelles.

Au cours de ces deux journées, des animations, des ateliers et des conférences sont programmés, avec notamment l'intervention de Madame Viviane BOUYSSE (Inspectrice Générale de l'Education Nationale), Madame Catherine VALIANT (Formateur à l'IUFM de Paris) et Madame Liliane BELLION (Médecin de l'Education Nationale).
Partager cette page

Rédigé par Vincent Leguy

M.A.J. le 23/02/2015